Blog

Rencontre avec Amélie Nothomb à Bourges

Rencontre avec Amélie Nothomb à Bourges

Cette semaine, mon amie a insisté pour que je l’accompagne à la salle du Duc-Jean à Bourges. Une rencontre entre Amélie Nothomb et ses lecteurs – surtout ses lectrices – était organisée par Culture et bibilothèques pour tous. Un succès car plus aucune place n’était disponible depuis des jours. Fil rouge de cet échange, la sortie en librairie de Riquet à la houppe, le dernier opus de la fantasque romancière belge. Après Barbe Bleue (2012), elle s’est attaquée à une autre histoire de Charles Perrault. Avant cette rencontre avec Amélie Nothomb, je dois bien avouer que je n’avais jusque-là ouvert encore aucun de ses livres. Une incongruité tant les mots comptent dans mon activité de journaliste…diplômé d’une maîtrise de lettres modernes.

Amélie Nothomb a fait pétillé Bourges

C’est vêtue d’un ensemble couleur corbeau qu’Amélie Nothomb a fait une entrée presque théâtrale dans la majestueuse salle de Duc-Jean pleine à craquer. Vissé jusqu’aux yeux, son chapeau haut de forme m’a alors donné l’impression d’une sorte de Chapelier Fou tout droit sorti d’Alice au Pays des Merveilles ou d’un film du génial réalisateur Tim Burton.

amélie-nothomb-damien-carboni-journaliste-bourges

La romancière à qui l’ont doit notamment Hygiène de l’assassin, son premier roman publié en 1992, s’est alors livrée sans retenue auprès de son fidèle public berrichon. Elle n’a d’ailleurs éludé aucune question. Entre deux coupes de champagne, son véritable pêché mignon, la fille de diplomate native de Kobé au Japon a notamment évoqué son amour pour la couleur noir et les oiseaux. Loin des clichés véhiculés parfois par certains écrivains, la romancière a ainsi confié se lever très tôt et boire, chaque matin, un breuvage des plus toniques, à savoir du thé noir (évidemment !) ayant infusé un long moment… Une discipline de fer à laquelle elle contraint son corps et son esprit afin de stimuler son inspiration. Au final, cette rencontre improvisée avec la romancière s’est révélée aussi instructive que ludique. De quoi me donner envie de me plonger dans son univers si particulier.

amélie-nothomb-riquet-à-la-houppe-damien-carboni-journaliste-print-bourges

 

1 Comments

Répondre à Anne Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter le calcul :

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>